Réseaux Sociaux :

Facebook
Twitter
Google Plus

Nouvelle taxe sur les telecoms et mutations des NTIC

Le 3 juillet 2015, Oyé Guilavogui le ministre des postes, télécommunications et des nouvelles technologies, a organisé une conférence de presse pour justifier le bien-fondé de la taxe sur les communications téléphoniques. Officiellement  en vigueur en Guinée depuis le 1er juillet 2015, elle augmente le tarif de la minute d’appel de 60 Francs guinéens, payable par les consommateurs.

Pour Oyé Guilavogui, l’économie de l’Etat, handicapé depuis le début de 2014 par la fièvre Ebola qui a frappé le pays, « ne lui a pas permis d’exécuter son budget dans sa partie recette pendant cette année et jusqu’en 2015 ». La TCT est dont une des mesures d’urgence mise en place par le gouvernement dans divers secteurs de l’économie nationale pour mobiliser des recettes afin de pouvoir respecter l’exécution du budget en cours. « La nouvelle taxe a été décidée par l’Assemblée nationale et promulguée par le chef de l’Etat », souligne le ministre des télécoms qui déclare que « chacun doit consentir un sacrifice pour redresser notre économie (…) nous avons initié cette nouvelle taxe pour 1 franc la seconde, soit 60 francs la minute. 1 franc par seconde c’est rien ».

Dans ses calculs, Oyé Guilavogui explique que le gouvernement a « tenu compte du volume d’appels par mois et nous avons estimé que ça peut renflouer les caisses de l’Etat. Dans le mois, il y a à peu près 24 millions d’appels. Si vous multipliez 60 francs/mn par ce nombre d’appels, vous trouverez un montant très important qui permettra de booster notre économie ». Hormis la TCT, l’Etat guinéen compte aussi sur la taxe de 3% du chiffre d’affaires des opérateurs télécoms pour relever son économie.

Mutations dans les NTICs en Guinée

Initiée par l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT), les participants planchent sur les enjeux du secteur des nouvelles technologies et la façon d’anticiper l’avenir des TIC en Guinée. Ceci, pour éclairer les ajustements d’aujourd’hui et améliorer les décisions de demain.

De nos jours, le secteur des TIC a connu de grandes mutations à travers l’amélioration et la diversification des services offerts à la population.

Taux de pénétration de plus en plus élevé

 »La couverture des réseaux de téléphonie mobile s’est fortement améliorée passant de près de 18% en 2011 à environ 85% des agglomérations en 2014. Le taux de pénétration relative se situe à 97% avec une progression nette du service internet », a déclaré Moustapha Mamy Diaby, directeur général de l’ARPT. Il ajoute que la Guinée « aura bientôt la licence pour la 4G, puisque les démarches sont en cours ».

Conscient du potentiel que représente le secteur des NTIC dans l’économie du pays, M. Diaby reste  « convaincu que ce secteur continuera à révolutionner la vie des populations, bouleverser leurs habitudes, et rapprocher les peuples pour une meilleure intégration dans l’économie mondiale. »

 »Le défi pour nous, est que tous les citoyens soient en possession d’un téléphone mobile et des TICS, savoir naviguer à travers sa tablette, et éventuellement essayer d’insérer nos langues dans les téléphones, pourquoi pas ? », a relevé le ministre des postes et télécommunication, Oyé Guillavogui.

« Les Arabes ont pu le faire. Même si c’est difficile nous y parviendront », a-t-il promis.

Concurrence

Le nombre d’utilisateurs de la téléphonie mobile en Guinée a atteint 6,8 millions en fin septembre 2013 soit un accroissement de 25,24% sur une année, selon un rapport de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications dont afriqueactualite.com a obtenu copie.

Le document indique qu’Orange-Guinée et MTN-Guinée se répartissent la plus grosse part du marché de la téléphonie mobile dans le pays. La première compagnie arrive toutefois en tête avec 2,8 millions d’abonnés (70,5% de hausse par rapport à Septembre 2012) tandis que MTN Guinée rafle 2,5 millions d’utilisateurs.

Dans ce secteur où la concurrence est des plus rudes, Cellcom vient en troisième position avec environ 1,3 millions d’utilisateurs. Intercel ferme la marche avec 216.901 abonnés. Par rapport à septembre 2012 (soit 275.284 abonnés), le nombre d’abonnés de la société a chuté de 21,2%.

Toujours d’après le document, l’interconnexion a connu une amélioration mais l’année 2013 reste particulièrement marquée par une hausse vertigineuse d’actes de piraterie dans les appels malgré le renforcement du processus de lutte contre la fraude.

Cette situation fait que le citoyen a parfois l’impression de recevoir un appel local alors qu’il le reçoit de l’étranger. Le document révèle que les services antifraudes de l’ARPT ont détecté plus de 30.295 numéros frauduleux contre seulement 6.300 en 2012.

« Cependant, en dépit de la hausse de la fraude, des résultats appréciables ont été obtenus », minimise le document qui souligne, par ailleurs, que la détection et le blocage de plus 30 295 numéros frauduleux, la localisation, la saisie et le démantèlement des équipements des fraudeurs à Kaloum comme des acquis enregistrés pendant l’année écoulée. Plus d’infos -guinee-les-nouvelles-technologies-en-pleine-mutation

 

Publié dans Actualitées NTIC | Laisser un commentaire

Windows 10

Windows 10 est disponible. Et vous pouvez vous le procurer gratuitement.

Deux façons d’obtenir Windows 10 :

Mettre à jour un PC Windows 7 ou Windows 8.1

Vous disposez d’une version authentique de Windows 7 ou de Windows 8 pour obtenir votre mise à jour gratuite, veuillez revenir sur la page depuis votre installation Windows. Avant de procéder à la mise à jour, veuillez vérifier que vous disposez de la configuration requise sur la Page des caractéristiques techniques de Windows 10 pour vous assurer que votre installation est compatible.

Si vous ne disposez pas encore d’une version authentique de Windows 7 ou de Windows 8, vous pouvez vous procurer Windows 10 par l’intermédiaire d’un revendeur ou d’un fournisseur en ligne tel que le Microsoft Store.

Acheter un nouveau PC

Achetez un nouveau PC disposant d’une version pré-installée de Windows 10 ou un PC Windows 8.1 et procédez à la mise à jour gratuitement.

Après avoir installé Windows 10, vous pouvez en profiter gratuitement !
N’attendez plus, car cette offre n’est valable que pour une durée limitée.

Si vous souhaitez utiliser une clé USB ou un DVD pour n’effectuer qu’un seul téléchargement et mettre à jour plusieurs PC, cliquez ici

Remarque : cette mise à jour gratuite vers Windows 10 est disponible pour les PC et les tablettes ; la mise à jour gratuite vers Windows 10 Mobile sera disponible pour la plupart des téléphones dans le courant de cette année.2

Vous avez besoin d’aide concernant Windows 10 ? Obtenez ici https://www.microsoft.com/fr-fr/windows/windows-10-upgrade des réponses à vos questions

 

logo_windows10

Publié dans Actualitées NTIC | Laisser un commentaire

Offre Spéciale de Formation

COMMUNIQUE

CRIFIG, un  centre spécialisé en formation informatique basé à Conakry (Kipé – rail),  aussi présent  à Mamou, Dalaba et Télimélé. CRIFIG propose tout au long de l’année  des formations d’initiation et de perfectionnement en informatique (Windows – Word – Excel – PowerPoint – Internet). CRIFIG organise aussi des formations professionnalisées en maintenance informatique et de Webmaster. Le CRIFIG offre des prestations de maintenance informatique, développement de site web, création d’affiche, …

Votre attention! à l’occasion des ces vacances, le CRIFIG vous propose une formation rapide en un  mois de Technicien en maintenance informatique.

Avec ses experts en informatique et des travaux pratiques, le CRIFIG  vous permettra de pouvoir diagnostiquer, réinstaller, dépanner, configurer un ordinateur après un mois de formation seulement.

Frais de formation : 350 000 FG et le nombre de place est limité à 15 personnes.

Dépôt de dossier avant le 1er août (premier inscrit premier servi)

Début des cours le 4 août.

Conditions : Avoir une initiation de base en informatique (Windows et Word).

Le CRIFIG offre également une formation d’initiation (Windows – Word – Excel) en 2 mois au prix imbattable de 350 000 FG seulement et une formation de Webmaster à la carte.

Contact : 622 21 50 42 / 657 06 42 34

E-mail : formation@crifig.org

Site Web : www.crifig.org

Avec CRIFIG, fini la théorie et le chômage des jeunes

 

 

Publié dans Actualités Crifig | Laisser un commentaire

Nouvelles des formations !

De retour de mission depuis quelques jours, les projets soutenus par CISF en Guinée avancent bien, et ce malgré une conjoncture socio-économique difficile.
La nouvelle formation de Webmaster a bien démarré depuis le 3 février et va se terminer le 11/04. Douze jeunes Guinéens suivent cette formation, dont 2 filles et 4 futurs formateurs pour le CRIFIG. Souleymane avait été le 1° intervenant pour une remise à niveau des connaissances et notamment de la pratique de l’environnement du Web.
Sébastien Derval (dit INIESTA par son fan club !), infographiste et auto-entrepreneur à Augan (56), est intervenu du 17/02 au 1/03 sur la conception et la réalisation de sites internet à partir de CMS. Sa formation a été très appréciée et plus particulièrement ses conseils et astuces pratiques.


Sylvain Maurier a pris le relais le 3/03 pour 2 semaines de formation sur l’aspect graphique (Webdesign) des sites internet et conception de documents papier destinés à l’impression.


La mission de Sylvain se termine le 11/04 par la mise en ligne de 7 sites internet que les jeunes doivent réaliser pendant leur stage.

 

En parallèle à cette formation de Webmaster, la mise en place de l‘atelier expérimental de recyclage de matériel informatique se poursuit. Elle a démarré le 18/11/13 par une formation en électricité, sous forme d’un « Atelier-école », par 2 intervenants d’ESF (Electricien Sans Frontières) qui consistait à faire l’installation électrique et informatique des 2 salles de maintenance et recyclage.
Ensuite, Jean Boinet est intervenu pour définir une procédure concernant la maintenance et le recyclage des ordinateurs. Comme d’habitude, sa formation fut très appréciée et utile pour mettre en place ce projet.

 

Le CRIFIG est en train de finaliser cette mise en place par l’affichage des protocoles et l’identification des bacs de tri.

La fin de cette phase expérimentale s’achèvera également mi-avril et tout le parc informatique du CRIFIG sera passé au crible : toutes les Unités Centrales en panne sont actuellement testées ; les ordinateurs réutilisables sont remis en état de fonctionnement et ceux classés comme inutilisables sont démantelés selon la procédure définie. A la fin de cette intervention, grâce à la base de données qui assure la traçabilité du matériel que nous avons envoyé au CRFIG, nous pourrons avoir une idée précise du nombre de machines en état de fonctionnement et leur lieu d’affectation.

Enfin dernier projet en cours : l’échanges interculturels entre les 2 collèges : celui d’Alain Gerbault à Laval et celui de Grand Ducal à Mamou. Nous avons présenté aux collégiens de Mamou la vidéo « Carte Postale » réalisée par ceux de Laval.

Ensuite nous avons tourné la réponse des jeunes de Mamou.

Les 2 groupes de jeunes ont également pu échanger en direct via Skype pour compléter la réponse.

Leurs échanges devraient aboutir à une belle exposition interactive à Laval pendant la SSI (Semaine de la Solidarité Internationale) du 10 au 20 novembre. De belles surprises vous attendent, et à découvrir prochainement sur le blog que les stagiaires Webmaster réalisent en ce moment !

Publié dans Actualités Crifig | Un commentaire

Windows XP c’est terminé !

Adieu Windows XP ! Pourtant encore utilisé par plus de 27% des PC dans le monde, le vieux système d’exploitation de Microsoft n’est plus supporté à partir d’aujourd’hui. Il ne recevra plus aucune mise à jour.

 

Windows XP, c’est terminé !

 

Aujourd’hui, dans le cadre de son « Patch Tuesday » d’avril 2014, Microsoft distribue une série de correctifs pour ses systèmes d’exploitation. Figurent dans la liste deux patches –l’un corrigeant une faille critique d’Internet Explorer, l’autre corrigeant une faille du système– dédiés à Windows XP. Il s’agit des derniers du genre.

Ce 8 avril 2014 marque en effet la date de fin du support pour l’ancêtre de Windows Vista, Windows 7 et Windows 8, arrivé en bout de course, même s’il est encore utilisé par 27,69% des PC dans le monde, selon les chiffres de Net Applications pour le mois de mars 2014. Désormais, plus aucune mise à jour, même de sécurité, ne sera fournie et le support assisté en ligne, gratuit comme payant, n’existe plus. Les utilisateurs seront avertis de cette fin du support grâce à des messages d’avertissement menant à une page d’information spéciale sur le site de Microsoft.

1 an de répit pour l’antivirus de Microsoft

Il devient donc fortement déconseillé de continuer à utiliser Windows XP même si, heureusement, le logiciel antivirus Security Essentials recevra des mises à jour jusqu’en avril 2015 et qu’il signalera les dangers potentiels qu’il détecte pour le système.

A noter que Microsoft propose aux derniers adeptes de Windows XP le logiciel PCmover Express, développé en collaboration avec Laplink et qui permet d’organiser leur migration vers un système plus récent. (EP)

Publié dans Actualitées NTIC | Un commentaire

L’arrivé de la fibre optique

fibre-optique-©-Anterovium-FotoliaLe gouvernement de la République de guinée vient d’accorder, dans le cadre du déploiement de 4 000 kilomètres de fibre optique dans les préfectures de la Guinée profonde pour le projet internet haut débit financé conjointement par le budget national et par la Banque mondiale, un contrat de 238 millions de dollars à la compagnie chinoise Huawei Technologies Co. Ltd, a appris la rédaction de votre quotidien AEG.

A travers ce contrat et dans bien d’autres comme celui relatif à la relance de la Société des Télécommunications de la Guinée (Sotelgui) à hauteur de 50 millions de dollars, la hinoise Huawei se positionne comme étant l’un des plus grands partenaires de la Guinée du Pr. Alpha Condé dans le secteur des télécommunications.

Ce projet de fibre optique vient à point nommé car Dieu seul sait que la connexion internet de la Guinée est l’une des plus faibles de la sous-région

 

Dossier à suivre…

 

Publié dans Actualitées NTIC | Laisser un commentaire