Réseaux Sociaux :

Facebook
Twitter
Google Plus

Historique

Comme dans beaucoup d’initiatives de ce genre, ce projet est né d’une rencontre entre une famille française et un jeune Guinéen en 2001 à Conakry.

Après plusieurs années passées en France qui ont permis à Souleymane d’acquérir en parallèle à sa formation en sociologie et en AES ressources humaines, une formation en informatique, il souhaite retourner en Guinée pour développer ce projet en tant qu’activité professionnelle afin de partager son expérience, ses compétences et ainsi permettre un meilleur accès des Guinéens aux NTIC.

Le réalisation du projet a été facilité par le décret du 20/07/05 relatif au traitement des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (D.E.E.E.), où les entreprises et administrations sont tenues :

  • de recycler les D.E.E.E. suivant les normes environnementales en vigueur,
  • de favoriser le réemploi du matériel chaque fois que cela est possible.

De nombreuses entreprises françaises renouvellent leur parc informatique tous les 3 ans (durée d’amortissement) et la plupart des ordinateurs et périphériques, mêmes s’ils manquent de performance pour des utilisations professionnelles, peuvent être réutilisées pour de la formation ou pour accompagner la création et le développement d’entreprises.

Ainsi est née l’idée de contribuer à la réduction de la fracture numérique Nord/Sud par la valorisation du matériel informatique déclassée pour faire de la formation et des prestations en informatique.

Le 1er principe : récupérer des ordinateurs déclassés, et qui sont encore en état de fonctionnement, pour être réemployés en outils de formation et de vulgarisation dans les pays d’Afrique de l’Ouest.

Le second principe : Afin de mettre en place un projet viable économique et sortir du système d’assistanat, les initiateurs ont décidés de créer une COOPERATIVE pour le développement des activités.

Cette action a été rendue possible grâce à la vision de l’ensemble de l’équipe d’encadrement, qui avait cru en elle dès les premières heures (Abdoulaye, Diouldé, Lamarana), en participant activement au développement des activités de la coopérative (formation, maintenance du matériel informatique et prestations diverses) qui ont permis à la coopérative de surmonter les nombreuses difficultés et faire face au défis de la mondialisation en matière de développement des NTIC.

PHOTO du camion avec le matériel, photo de l’installation du premier centre à Mamou

 

I-             Présentation des activités

Le CRIFIG intervient dans 4 secteurs d’activités :

1° Secteur : Formation en informatique :

Ø  Initiation et perfectionnement pour la maitrise de l’ordinateur et des logiciels de base :

Windows, Word, Excel, logiciels libres (cycles de formation de 20h par groupes de 12 personnes)

Ø  Formations professionnelles sanctionnées par un diplôme, CAP :

ÄTechniciens en Maintenance Informatique et Réseaux

ÄWebmaster pour création de sites Web avec les CMS (WordPress), ou de sites personnalisés

ÄDéveloppeur-Programmeur pour création de bases de données sur Excel, Accès, PHP

ÄInfographistes pour conception et création de tous supports de communication : Logos, plaquettes, affiches, webdesigner…

Ø  Formations à la carte ou en sous-traitance.

Après un diagnostic des besoins en formation pour un organisme (Administration, entreprise, ONG…), les intervenants du CRIFIG élaborent un programme de formation sur mesure, mettent en place les outils (Station de travails, vidéoprojecteur, groupe électrogène…) et proposent un accompagnement pour un suivi de compétences.

      2° Secteur : Prestations de services informatiques :

Ø  Installation du PC et Configuration pour accès à Internet :

Installation des logiciels et des périphériques (imprimante, webcam…), mise en réseau, Installation d’antivirus, paramétrage pour accès à Internet, création de boites mail…

Ø  Conception et Création de sites internet et de tous les services associés : dépôt de noms de domaine, hébergement, référencement, réactualisation, prise de vue photo et vidéo pour intégration au site.

Ø  Conception et développement de bases de données : création d’une photothèque en ligne, (indiquer d’autres exemples)

Ø  Prestations bureautiques :

 Saisie et impression ; Photocopie et reliure ; Scannage de documents ; Retouches photos ; montage vidéo…

       3° Secteur : Installation/maintenance de matériels informatiques :

Ø  Maintenance matérielle et logiciels, réparation des ordinateurs, plan de maintenance préventive (rires !)

Ø  Configuration et administration réseau, Wifi,  accès sécurisé à Internet…

Ø  Mise en place de salles informatiques « clefs en main » : définition des besoins et choix des matériels, câblage réseau et électrique, mise en service et paramétrage des machines

Ø  Sauvegarde et stockage des informations

Ø  Atelier de recyclage de matériels informatiques : reventes d’ordinateurs d’occasion (avec garantie), de pièces détachées, valorisation des déchets.

 

II-           Zones d’implantation :

 

La coopérative CRIFIG est une structure de droit Guinéen, affiliée à la Chaine Informatique sans Frontière (organisation non gouvernementale française). Elle est présente dans plusieurs villes de  Guinée,  notamment :

Ø  Mamou (siège social), au quartier Poudrière à côté de l’école primaire Sory Condé sur la rue commerçante,

Elle offre des sessions d’initiation et  de formation en informatique bureautique et des formations à la carte

Siège social de la coopérative. L’essentiel du personnel d’encadrement s’y retrouve.

Ø  Conakry, à Kipé – rail dans la commune de Ratoma avec 2 grandes salles de formation et un espace pour les prestations.

Ø  Dalaba au Quartier Chargeur 

Elle se fixe pour ambition de promouvoir et de participer au développement des NTIC à travers de sessions de formation et de perfectionnement en  Informatique et  des ^prestations diverses qui y sont effectuées.

Ø  Telimelé , au siège de la mairie

Elle répond aux mêmes contextes  que celui du centre de Dalaba.

 

III-         Références

Depuis sa mise en service, la coopérative CRIFIG a réalisé de nombreuses prestations :

Ø  La formation des fonctionnaires à travers le  programme « rajeunir et féminiser la fonction publique » initié par le Ministère de la fonction publique avec l’appui du SCAC (service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France en Guinée). Programme pour le quel plus de 1200 fonctionnaires et agents ont pu bénéficier d’une formation.

Pour cette action, le CRIFIG a du œuvrer à la mise à disposition du matériel informatique composé de plus de 120 ordinateurs et accessoires et autres équipements, ainsi qu’au câblage réseau des toutes les salles de formation.

Ø  La mise à disposition et le câblage de la salle informatique de l’ENATEF de Mamou

Ø  La mise à disposition du matériel informatique et le câblage réseau pour la mutuelle santé ONAM et  l’association Nantes-guinée à Labé.

Ø  La mise à disposition du matériel informatique pour le centre universitaire de Labé et celui de Sonfonia de Conakry.

Ø  La mise en place d’une bibliothèque numérique à Kindia

Toutes ces réalisations ont été rendues possibles grâce à la clairvoyance et aux compétences d’une équipe solidaire et dynamique qui a su dès le début porter tous les espoirs des initiateurs de la coopérative CRIFIG.

 

 

 

 

Une réponse à Historique

  1. Koéro bernard haba dit :

    Je suis bénéficiaire de votre formation au compte du projet rajeunir et féminiser l’administration s/g 17 2ème promotion mais j’ai pas reçu d’attestation de formation. Comment l’avoir? Je suis en service à l’institut de faranah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *